JPEG - 35.8 ko

11 août « …il fallait civiliser l’homme du côté de l’homme. La tâche est avancée déjà et fait des progrès chaque jour. Mais il faut aussi civiliser l’homme du côté de la nature. Là, tout est à faire. »

JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 98.5 ko

Arcimboldo, peintre par excellence de la nature morte

JPEG - 115.8 ko

Un des charmes oubliés du Quartier Latin fut qu’il était bordé par un immense jardin...

JPEG - 124.2 ko

Découvrez la confrérie des Badouillards

JPEG - 147.7 ko

Alphonse Daudet, un familier des librairies des arcades du théâtre de l’Odéon

JPEG - 79.2 ko

Père, mère et fils vécurent au Quartier Latin, rue de Médicis, et firent une brillante carrière au Muséum National d’Histoire Naturelle pour les hommes, au CNRS pour Panca Eftimiu.

JPEG - 95.3 ko

Les protagonistes du roman LSD 67, un groupe de beatniks traînent au Quartier Latin, enchaînent les films et s’offrent des trips loin des regards.

JPEG - 243.2 ko

Découvrez un Quartier Latin bien loin, dans un pays lointain et proche à la fois, puisqu’à en croire Camus, nous partageons la même patrie, la langue française.

JPEG - 55 ko

Balzac fit un court séjour dans la prison de la Garde nationale. Située rue des Fossés-Saint-Bernard, elle est surnommée l’hôtel Haricot.

JPEG - 49.3 ko

Il était une fois, en haut d’une tour, des princesses lascives, qui, après avoir festoyé avec leurs amants, les jetaient dans la Seine.

JPEG - 168.8 ko

Le Quartier Latin dans la littérature - n°4 : une plongée dans le Saint-Germain-des-Prés au début de la Seconde Guerre mondiale.