68, Mon père et les clous
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Retour sur l’événement du 31 janvier dernier organisé par le Comité Quartier Latin avec une vidéo sur Isabelle Gibbal Hardy du grand Action

En co-production avec la Mairie du 5ème arrondissement et Petit à Petit production, le 31 Janvier dernier, le Comité Quartier Latin a proposé à ses adhérents au cinéma Grand Action la projection du film 68, Mon Père et les Clous, film documentaire réalisé par Samuel Bigiaoui.
Le réalisateur est le fils de Jean, ancien universitaire qui a ouvert, il y a 30 ans, une quincaillerie et boutique de bricolage, rue Monge.
Bricomonge, talonné par les grandes surfaces installées dans Paris, a dû fermer ses portes, il y a 2 ans. Samuel Bigiaoui a accompagné son père dans les derniers moments du magasin et nous livre dans son film quelques secrets du passé militant de Jean en 1968.
La séance a fait salle comble, 220 personnes conviées par les trois invitants.
Elle a été présentée par Isabelle Gibbal-Hardy, directrice du grand Action qui a passé rapidement le micro à Florence Berthoud, Maire du 5 ème arrondissement, puis à Samuel Bigiaoui, réalisateur.
Le film, drôle et émouvant, a été très applaudi. Le public fut ensuite invité à un cocktail offert par le Comité Quartier Latin. Jean Bigiaoui, le héros du film, était présent et très sollicité par les spectateurs qui avaient bien connu et fréquenté Bricomonge.
A cette occasion, dans le cadre de notre mission de défense des commerces culturels, nous avons filmé la soirée et recueilli l’interview d’Isabelle Gibbal Hardy, très active dans la gestion et la programmation du grand Action :



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 67.5 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.

JPEG - 58.3 ko

Clemenceau au Panthéon... pour une exposition.

JPEG - 62.3 ko

Un berger, deux perchés à l’Elysée, documentaire désopilant sur un candidat provincial à l’élection présidentielle française de 2017. Avec deux années de retard, sur fond de gilets jaunes et non plus d’élection présidentielle.