68, Mon père et les clous
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Retour sur l’événement du 31 janvier dernier organisé par le Comité Quartier Latin avec une vidéo sur Isabelle Gibbal Hardy du grand Action

En co-production avec la Mairie du 5ème arrondissement et Petit à Petit production, le 31 Janvier dernier, le Comité Quartier Latin a proposé à ses adhérents au cinéma Grand Action la projection du film 68, Mon Père et les Clous, film documentaire réalisé par Samuel Bigiaoui.
Le réalisateur est le fils de Jean, ancien universitaire qui a ouvert, il y a 30 ans, une quincaillerie et boutique de bricolage, rue Monge.
Bricomonge, talonné par les grandes surfaces installées dans Paris, a dû fermer ses portes, il y a 2 ans. Samuel Bigiaoui a accompagné son père dans les derniers moments du magasin et nous livre dans son film quelques secrets du passé militant de Jean en 1968.
La séance a fait salle comble, 220 personnes conviées par les trois invitants.
Elle a été présentée par Isabelle Gibbal-Hardy, directrice du grand Action qui a passé rapidement le micro à Florence Berthoud, Maire du 5 ème arrondissement, puis à Samuel Bigiaoui, réalisateur.
Le film, drôle et émouvant, a été très applaudi. Le public fut ensuite invité à un cocktail offert par le Comité Quartier Latin. Jean Bigiaoui, le héros du film, était présent et très sollicité par les spectateurs qui avaient bien connu et fréquenté Bricomonge.
A cette occasion, dans le cadre de notre mission de défense des commerces culturels, nous avons filmé la soirée et recueilli l’interview d’Isabelle Gibbal Hardy, très active dans la gestion et la programmation du grand Action :



JPEG - 109.9 ko

Une plaque a été apposée rue de l’Odéon en hommage à cette libraire, éditrice, écrivaine et poétesse du Quartier Latin.

JPEG - 41.8 ko

Nous relayons une pétition de Change.org lancée par Les amis de l’Institut de Phonétique (ILPGA)

JPEG - 17.7 ko

Sophie Dulac, distributrice et exploitante, a été interrogée par le site Allociné pour faire part des difficultés dans lequel se trouve le secteur face à l’annonce du prolongement de fermeture des salles

JPEG - 91.5 ko

Une exposition au Jardin des Plantes met en valeur le travail discret et efficace des professionnels du Muséum national d’histoire naturelle.

PNG - 143.3 ko

Comment offrir à des jeunes artistes une visibilité face à des musées et à des galeries fermés ou inaccessibles ?