Un dîner sur-réaliste
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Le Quartier Latin dans la littérature - n°3 : Breton en compagnie de Nadja un soir d’octobre 1926.

JPEG - 47.5 ko
« 10 octobre – Nous dînons quai Malaquai, au restaurant Delaborde. Le garçon se signale par une maladresse extrême : on le dirait fasciné par Nadja. Il s’affaire inutilement à notre table, chassant de la nappe des miettes imaginaires, déplaçant sans motif le sac à main, se montrant tout à fait incapable de retenir la commande. Nadja rit sous cape et m’annonce que ce n’est pas fini. […] Du commencement à la fin du repas (on entre de nouveau dans l’incroyable), je compte onze assiettes cassées. »
Nadja d’André Breton (1928)

Cliquez éthique, achetez en librairie : annuaire des librairies du Quartier Latin.

© Léona Delcourt



JPEG - 43.7 ko

Quand une petite innovation change le quotidien.

JPEG - 205 ko

Quand les réverbères étaient suspendus au dessus des rues, il fallait pouvoir y accéder...

PNG - 465.7 ko

Quand les Arts se mettent à table : Préambule : Bruno, le boulang’artiste

JPEG - 98.5 ko

Arcimboldo, peintre par excellence de la nature morte

JPEG - 59.2 ko

« PAYSAGES de peintre : Toujours des ‘plats d’épinards’ ». Flaubert