Le Quartier Latin dans la littérature - n°3 Un dîner sur-réaliste
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Le Quartier Latin dans la littérature - n°3 : Un dîner sur-réaliste Breton en compagnie de Nadja un soir d’octobre 1926.

JPEG - 47.5 ko
« 10 octobre – Nous dînons quai Malaquai, au restaurant Delaborde. Le garçon se signale par une maladresse extrême : on le dirait fasciné par Nadja. Il s’affaire inutilement à notre table, chassant de la nappe des miettes imaginaires, déplaçant sans motif le sac à main, se montrant tout à fait incapable de retenir la commande. Nadja rit sous cape et m’annonce que ce n’est pas fini. […] Du commencement à la fin du repas (on entre de nouveau dans l’incroyable), je compte onze assiettes cassées. »
Nadja d’André Breton (1928)

Cliquez éthique, achetez en librairie : annuaire des librairies du Quartier Latin.

A lire aussi :

Le Quartier Latin dans la Littérature n°1 : Cocteau
Le Quartier Latin dans la Littérature n°2 : épuiser la place Saint Sulpice

© Léona Delcourt



JPEG - 31.5 ko

Pétition du Comité Quartier Latin POUR UN FORFAIT "SPÉCIAL LIVRES" A LA POSTE

JPEG - 114.2 ko

L’histoire extraordinaire de Nicolas Ferry racontée par Jean Granat et Evelyne Peyre

JPEG - 39.4 ko

la librairie Palimpseste

JPEG - 45.2 ko

En passant par rue Saint Jacques...

JPEG - 35.8 ko

11 août « …il fallait civiliser l’homme du côté de l’homme. La tâche est avancée déjà et fait des progrès chaque jour. Mais il faut aussi civiliser l’homme du côté de la nature. Là, tout est à faire. »