Don Lucas, l’épicerie espagnole de la rue Monge
4 novembre 2014 | Anne de Buridan | Découvrir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Une envie de jambon bellota ou des produits de Galicie ! Faites donc un petit tour par l’épicerie fine Don Lucas de la rue Monge...

Avoir une mère espagnole, ça vous forme les papilles à jamais. Yohann Lucas est de ces enfants là. Le goût de la cuisine lui vient du Sud, d’au delà des Pyrénées, de la péninsule ibérique et de son soleil, de ses forêts, de son océan...

L’épicerie Don Lucas est donc un retour aux sources après une carrière de comédien et un séjour de quelques années à Barcelone. C’est un retour au goût de l’Espagne : on y trouve des produits de la mer venue de Galice, des légumes de Navarre et les fameux jambons Bellota à la découpe, tous droit venus d’Andalousie...

Yohann est passé maître dans cet art particulier qui consiste à découper des lamelles très fines pour faire ressortir tous les parfums de ce jambon singulier : les cochons vivent en liberté totale dans les forêt andalouses, sans intervention de l’homme, et se nourrissent, en grande majorité, de glands de chêne...

Mais le maître vous en diras plus si vous passez le voir. On peut y déguster les produits sur place, le long d’un comptoir sous un dais de jambon, ou les emporter.

Don Lucas
42, rue Monge - 75005 Paris
Ouvert du mardi au dimanche
09.53.95.08.91 / #donlucasparis5



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 44.4 ko

Un livre récent relate l’histoire peu connue de la crypte Notre-Dame-des-Champs, le plus ancien sanctuaire parisien.

JPEG - 149.8 ko

Pour une stratégie renouvelée face à la déliquescence du commerce culturel au Quartier Latin, Ingrid Ernst, membre du bureau de notre Comité, a écrit cette lettre ouverte, que le CQL a adressée aux principaux destinataires

JPEG - 33 ko

Le Syndicat de la librairie française a écrit un communiqué - que nous diffusons - dans lequel il souligne l’hérésie sanitaire que représente la poursuite des livraisons et des ventes de livres sur les plates-formes internet et dans la grande distribution.

JPEG - 29.5 ko

Nous souhaitons mettre en valeur des initiatives pour soutenir les librairies et commerces culturels en cette période de confinement. N’hésitez pas à nous écrire pour que nous recensions ces initiatives.