Festival Edmond Rostand 2018
22 novembre 2018 | Alain Garabiol | Découvrir | Littérature | Rostand |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Hommage à Edmond Rostand. Dimanche 2 décembre 2018, 16h30

Hommage à Edmond Rostand
Eglise Saint-Pierre du Gros-Caillou, 75007 Paris
Sous le haut patronage de l’Académie française

Le Festival Edmond Rostand 2018 fête cette année le 150e anniversaire de sa naissance et commémore le 100e de sa disparition. Ce festival a été inscrit dans le calendrier des Commémorations nationales 2018 du ministère de la Culture.
Le Festival organise le dimanche 2 décembre prochain à 16h30 – jour anniversaire du décès du poète – un hommage à Saint-Pierre du Gros-Caillou rue Saint-Dominique, l’église où se déroula la cérémonie avant son inhumation.
Cet hommage parcourra toute son œuvre, en laissant aussi une place à celle qui fut bien plus que son épouse, Rosemonde Gérard, ainsi qu’aux musiques composées par son oncle Alexis Rostand.

Avec la participation de :
Michael Edwards, de l’Académie française, Christophe Barbier, William Mesguich et Pierre Santini
Vincent Arnauld, Barbara Bourdarel, Edouard Dossetto, Pablo Chevalier, Marie-Silvia Manuel, Charlotte Michelin
et le Père Richard Escudier
Musiques : Alexis Rostand et autres compositeurs - Organiste : Philippe Gueit
Hommage conçu et présenté par Thomas Sertillanges

Entrée libre
Inscription : www.weezevent.com/hommage-edmond-rostand
Information : info@edmondrostand2018.fr - 06 30 69 22 87

Vous pouvez ouvrir la PJ pour en savoir plus :

PDF - 1.1 Mo


JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 38.5 ko

Une entrée très discrète, mais, au sous-sol, une véritable caverne d’Ali-Baba : visite de Mundolingua, le musée des langues, du langage et de la linguistique.

JPEG - 39.3 ko

Seul cinéma du quartier Mouffetard, "l’Epée de bois" est parvenu à rester indépendant.

JPEG - 48.4 ko

Les Médias, le monde et moi, nouveau documentaire, pose une question fondamentale en démocratie : quels médias voulons-nous demain ?