Henri Cartier-Bresson à la galerie Folia
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Suite à la réédition du livre Henri Cartier-Bresson, photographe, une exposition de ses clichés sont exposés à la galerie Folia.

Henri Cartier-Bresson fut l’un des plus grands photographes du XXe siècle ; à tel point qu’il fut surnommé « l’Oeil du XXe siècle ». Il fut surtout un photographe social, particulièrement connu pour ses photos de gens, de rues, de travailleurs. Pour qui l’a vu photographier, il passait discrètement au milieu de la foule, comme un funambule, furtif et élégant, en équilibre pour attraper, comme un chat, d’un coup de patte, « l’instant décisif ». Il a parcouru le monde entier.

Il y a quarante ans, il publiait Henri Cartier-Bresson, photographe qui vient d’être réédité par les éditions Delpire. Mêlant images mythiques, comme « Derrière la gare saint Lazare », on ne peut plus représentatif de l’instant décisif - l’homme et son reflet sont parfaitement symétriques par rapport au trottoir mouillé mais ne se touchent pas ! - ou les portraits de Colette et Giacometti et clichés moins connus, par exemple « Chauffeurs de taxi à Berlin », les photographies rassemblées ici rendent compte de la diversité et de la richesse d’une œuvre magistrale qui traverse et raconte le XXe siècle.

Une vingtaine de ces clichés sont exposés à la Galerie Folia, 13, rue de l’Abbaye dans le VIe arrondissement, jusqu’au 17 décembre.

Henri Cartier-Bresson est aussi le fondateur, en 1947, avec Robert Capa et David Seymour, entre autres, d’une institution de la photographie, l’agence Magnum. Une coopérative de photographes, qui, au départ, fut crée pour gérer les droits des photographes sur leurs clichés. Elle aura des bureaux dans les grandes capitales, notamment New-York et Paris, avec des photographes en charge de grandes zones géographiques. Dans l’organisation de l’agence, Henri Cartier-Bresson devait couvrir l’Asie. À Paris, l’agence s’installe dans les locaux actuels de la galerie Folia, au cœur de Saint-Germain-des-près.

Au fil des années, Magnum est devenue une véritable académie de la photographie où l’on rentre après un long processus de sélection et de cooptation entre pairs.
Clara Bouveresse, qui a soutenu sa thèse en juin 2016 sur « l’invention d’une académie. Magnum Photos, 1947-2015 » tiendra une conférence, à la galerie, le samedi 26 novembre, à 17h.



JPEG - 109.9 ko

Une plaque a été apposée rue de l’Odéon en hommage à cette libraire, éditrice, écrivaine et poétesse du Quartier Latin.

JPEG - 41.8 ko

Nous relayons une pétition de Change.org lancée par Les amis de l’Institut de Phonétique (ILPGA)

JPEG - 17.7 ko

Sophie Dulac, distributrice et exploitante, a été interrogée par le site Allociné pour faire part des difficultés dans lequel se trouve le secteur face à l’annonce du prolongement de fermeture des salles

JPEG - 91.5 ko

Une exposition au Jardin des Plantes met en valeur le travail discret et efficace des professionnels du Muséum national d’histoire naturelle.

PNG - 143.3 ko

Comment offrir à des jeunes artistes une visibilité face à des musées et à des galeries fermés ou inaccessibles ?