Juge Dredd, retour aux sources de la BD
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Le Juge motard qui ne montre que son menton est de retour aux sources. À découvrir chez AAPOUM BAPOUM. 

JPEG - 181.3 ko

La loi est de retour dans la plus belle édition que la France ait connue pour le personnage !
En plus, le Juge Dredd vous explique tout : qui il est, d’où il vient, pourquoi les juges et Megacity. Le tout, agrémenté d’une balade dans les terres maudites et sans jamais en montrer plus que son menton.

Bref, si ça s’appelle Origines, ce n’est pas pour rien.

Une excellente porte d’entrée pour découvrir ce personnage culte outre Manche, fer de lance du magazine BD 2000AD, qui a fêté son anniversaire il y a quelques jours (sa première apparition date du 5 Mars 1977).

Derrière ses allures quelques peu bourrines, la série interroge depuis quasiment 40 ans les dérives du pouvoir et des politiques ultra sécuritaires et totalitaires... Qui a dit état d’urgence à rallonge !

Nucléaire, chômage, inégalités sociales, culture de la consommation, etc. ; en dépit de son âge, la série est et reste encore et toujours d’actualité.

Avec, au scénario, John Wagner, co-créateur du personnage et grand ponte de la BD made in UK, Origines ne déroge pas à la longue tradition politisée de la série. Capable de gérer des sous intrigues au long cours comme personne, il nous livre ici sa vision dystopique d’un futur dont il nous explique les racines.
A la fois jouissif et effrayant, Origines signe un retour fracassant du personnage dans nos contrées.

A découvrir chez AAPOUM BAPOUM

AAPOUM BAPOUM, 14, rue Serpente 75006 Paris



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 44.4 ko

Un livre récent relate l’histoire peu connue de la crypte Notre-Dame-des-Champs, le plus ancien sanctuaire parisien.

JPEG - 149.8 ko

Pour une stratégie renouvelée face à la déliquescence du commerce culturel au Quartier Latin, Ingrid Ernst, membre du bureau de notre Comité, a écrit cette lettre ouverte, que le CQL a adressée aux principaux destinataires

JPEG - 33 ko

Le Syndicat de la librairie française a écrit un communiqué - que nous diffusons - dans lequel il souligne l’hérésie sanitaire que représente la poursuite des livraisons et des ventes de livres sur les plates-formes internet et dans la grande distribution.

JPEG - 29.5 ko

Nous souhaitons mettre en valeur des initiatives pour soutenir les librairies et commerces culturels en cette période de confinement. N’hésitez pas à nous écrire pour que nous recensions ces initiatives.