L’Affiche fait son ciné-club
17 janvier 2016 | Claire Jeantet | Cinéma | Voir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Des amis, un ciné-club les derniers vendredi du mois, un journal, une recette gagnante.

Deux amis cinéphiles, Alexandre et Gautier, pour transmettre leur passion ont monté un ciné-club au cinéma Saint-André-des-Arts, les derniers vendredi du mois. Ils établissent la programmation de chaque cycle librement, le cinéma se chargeant de la partie technique.
Un journal (un numéro par cycle) extrêmement bien documenté et à l’esthétique légèrement rétro, accompagne la (re)découverte des films anciens. Alexandre Piletitch et Gautier Roos sont rédacteurs, Malek B., graphiste, Nadir Belhoucine, maquettiste, et Samuel Bell-Bell, webmaster. Après avoir abordé la question de la transmission de la cinéphilie, du cinéma-vérité, le monument qu’est Truffaut, le dernier numéro traite de la fin de l’âge d’or à Hollywood après la Seconde guerre mondiale : « Tandis que la paranoïa anti-rouge, le maccarthysme et les listes noires déchirent le pays et l’industrie hollywoodienne, le cinéma américain est éclaboussé par une violence inédite. »
Déjà repérés par des cinéphiles aguerris, les rendez-vous au cinéma Saint-André-des-Arts sont l’occasion de vifs débats. Ils ne demandent qu’à élargir leur cercle ! Le journal est vendu lors des projections. La prochaine a lieu le vendredi 29 janvier 2016.
Suivez les sur Facebook.



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 67.5 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 206.9 ko

Portrait de l’association VSArt, qui propose des activités culturelles pour des personnes en situation de fragilité et d’isolement

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.