Mes soirées à l’Écume des pages
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Au coeur de Saint-Germain-des-Prés, la librairie l’Écume des Pages vous accueille tous les jours et même tard dans la nuit.

J’aime flâner à une heure tardive dans les rues du Quartier Latin, après un dîner improvisé, une séance de cinéma, ou sans raison, car l’air est doux. Inlassablement, mes pas me ramènent aux vitrines spacieuses de l’Écume des pages, soigneusement mises en scène, parsemées de brouillons d’écrivain ou écrin fleuri pour des livres de jardin et romans bucoliques… Toujours une invitation au voyage & à la lecture.

J’aime flâner dans les allées de l’Écume des Pages, ville dans la ville, à l’architecture boisée immuable mais dont le contenu change au gré des parutions et du goût des libraires. Quartier austère des Pléiades et de la poésie et quartier bigarré des revues cohabitent, à quelques encablures, on découvre les nouveautés en littérature française et le quartier cosmopolite de la littérature étrangère. Puis, deux chemins s’offrent à moi, le quartier élégant des beaux-livres ou la pièce des poches, trois murs remplis du sol au plafond, impeccables dos blanc frappés de lettres noires.

J’aime flâner dans les ruelles entre la très sérieuse théorie littéraire et la littérature jeunesse, emprunter la ruelle dédiée à la papeterie, hésiter à me renfoncer vers l’histoire et la philosophie… Après un dernier crochet par la table littérature de voyage, me voici de retour à la caisse, quelques ouvrages sous le bras, il n’est pas loin de minuit.

L’Écume des pages, 174 Bd St Germain, 75006 Paris

L’Écume des Pages, 174 Bd Saint-Germain 75006 Paris
5% de remise pour les étudiants / Carte de fidélité
www.ecumedespages.com

images : avec l’aimable autorisation de ©l’Écume des pages



JPEG - 214.4 ko

Pour changer de regard sur l’Amazonie, son histoire et les peuples amérindiens qui l’habitent et la cultivent depuis des milliers d’années.

JPEG - 234.7 ko

Une expo consacrée au plus fameux des journaux policiers à la Bibliothèque des littératures policières.

JPEG - 103.5 ko

Quelques questions avec Ollivier Pourriol autour de John Truby

JPEG - 119.1 ko

Mais où est donc passé l’argent du Boléro de Ravel ? Venez découvrir la réponse le 27 mars.

JPEG - 251.7 ko

Du 6 avril au 8 mai, découvrez les œuvres de Gonzalo Martin-Calero à la galerie des Patriarches.