La Szopka de Cracovie à la librairie Polonaise
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Ou comment une libraire du Quartier Latin est aussi un lieu de découverte de traditions locales.

Un des éléments frappants dans la vitrine de la Librairie Polonaise, c’est cette immense Szopka de Cracovie.

Née d’une tradition populaire au milieu du 19e siècle, la Szopka est une crèche typique qui est le plus souvent réalisée avec des matériaux de récupération : papiers d’aluminium, carton, allumettes, etc. En Pologne, à Noël, elles sont promenées de rue en rue et accompagnées de chants.

La Szopka représente, traditionnellement, la scène de la Nativité sur le parvis de la cathédrale de Cracovie, et non pas dans une étable comme il est d’usage dans la plupart des traditions chrétiennes.

On y retrouve de nombreux symboles de la culture polonaise comme le dragon du Wawel. Les saynètes de petites poupées s’inspirent de personnages historiques ou de figures illustres, tel que Tadeusz Kościuszko et, à travers lui, les Hussards polonais. Certaines Szopkas ressemblent à de véritables théâtres miniatures : les personnages et animaux peuvent être animés par le jeu des pantins en bois manipulés comme des marionnettes.

Si vous passez par le boulevard Saint-Germain, arrêtez-vous à la Librairie Polonaise et entrez voir les très belles Szopkas qui sont présentées au premier étage. Peut-être craquerez-vous pour une reproduction miniature de ces magnifiques réalisations.

La Libraire Polonaise, 123 Boulevard Saint Germain, 75006 Paris

© Image Comité Quartier Latin
© Krzysztofory Museum



JPEG - 234.5 ko

Pour changer de regard sur l’Amazonie, son histoire et les peuples amérindiens qui l’habitent et la cultivent depuis des milliers d’années.

JPEG - 172.7 ko

Une expo consacrée au plus fameux des journaux policiers à la Bibliothèque des littératures policières.

JPEG - 103.5 ko

Quelques questions avec Ollivier Pourriol autour de John Truby

JPEG - 119.1 ko

Mais où est donc passé l’argent du Boléro de Ravel ? Venez découvrir la réponse le 27 mars.

JPEG - 287.4 ko

Du 6 avril au 8 mai, découvrez les œuvres de Gonzalo Martin-Calero à la galerie des Patriarches.