Offrez un livre, recevez une rose
22 avril 2016 | Claire Jeantet | Lire | Librairie | Festival |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

À l’occasion de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, samedi 23 avril, les librairies indépendantes festoient.

Cette jolie coutume nous vient de Catalogne : dès le XVe siècle, le 23 avril, jour de la Saint George (Sant Jordi), le patron de la région, una feria de rosas était organisée à Barcelone. Bien évidemment, amoureux, amants, maris et concupiscents achetaient une rose pour leur belle.
En 1927, Vincent Clavel i Andrés, directeur de la maison d’édition Cervantes, instaure une fête du livre en Catalogne, mais le 7 octobre… le succès est tel que la date est changée pour le 23 avril, jour du décès de Cervantès et Shakespeare, il y a 400 ans maintenant. La coutume veut qu’à la rose réponde le livre et s’étend au-delà des frontières catalanes. En 1995, l’UNESCO proclame le 23 avril journée mondiale du livre & du droit d’auteur.
À l’initiative de Marie-Rose Guarniéri (librairie les Abbesses, 18e), la fête s’ancre en France pour célébrer les librairies indépendantes. Aujourd’hui, 450 librairies, en France, Suisse et Belgique, offrent à leurs amoureux des livres et des librairies de quartier une rose et un ouvrage spécialement édité pour l’occasion. Cette année, il s’agit d’un conte d’Apulée, Amour et psyché, préfacé par Pascal Quignard et édité luxueusement par Diane de Selliers (Paris 6e), en partenariat avec Actes Sud, les Éditions du Regard, Thierry Magnier, Flammarion, le CNL, le Conseil Régional d’Ile de France, Livres Hebdo, le SLF et Artic Paper. Le tout est chapeauté par l’association Verbes, présidée par Marie-Rose Guarniéri.

Il fera bon samedi 23 avril 2016, et les suivants, de célébrer la librairie indépendante.
Le Comité Quartier Latin n’a de cesse qu’elle soit fêtée, défendue, reconnue. Si vous ne les avez pas déjà lus, retrouvez nos articles à ce sujet :
"La librairie indépendante tire son épingle du jeu"
"Le Prix unique du livre"
"L’union des librairies, la force du collectif" par Renny Aupetit (Librest, Le Comptoir des Lettres)
et de nombreux articles dans la rubrique "Lire" qui présentent des librairies indépendantes des 5e et 6e arrondissements, l’Écume des pages, la librairie allemande, la librairie polonaise, le Comptoir des lettres…
et sinon, je vous le dis en passant, Les Amours de Psyché et Cupidon est une lecture riante & délicieuse, quelque peu surannée.

Fête de la librairie indépendante, 18e édition, 23 avril 2016.
Les éditions Diane de Selliers, 19 rue Bonaparte, 75006 Paris.



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 44.4 ko

Un livre récent relate l’histoire peu connue de la crypte Notre-Dame-des-Champs, le plus ancien sanctuaire parisien.

JPEG - 149.8 ko

Pour une stratégie renouvelée face à la déliquescence du commerce culturel au Quartier Latin, Ingrid Ernst, membre du bureau de notre Comité, a écrit cette lettre ouverte, que le CQL a adressée aux principaux destinataires

JPEG - 33 ko

Le Syndicat de la librairie française a écrit un communiqué - que nous diffusons - dans lequel il souligne l’hérésie sanitaire que représente la poursuite des livraisons et des ventes de livres sur les plates-formes internet et dans la grande distribution.

JPEG - 29.5 ko

Nous souhaitons mettre en valeur des initiatives pour soutenir les librairies et commerces culturels en cette période de confinement. N’hésitez pas à nous écrire pour que nous recensions ces initiatives.