Promenade littéraire sur les pas de Jean Valjean
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Françoise Chenet vous propose de suivre les pas de Victor Hugo dans le Quartier Latin.

Victor Hugo a longtemps fréquenté les bords du grand jardin du Luxembourg, notamment dans les années 1823 à 1833. À son époque, même si on a du mal à s’en rendre compte aujourd’hui, c’était encore un espace agricole, assez peu construit, et qui comptait de grandes pépinières qui allaient jusqu’au boulevard du Montparnasse. Il avait ses habitudes, ses logis et ses amis entre la rue de l’Est et la rue de l’Ouest ; parce qu’elles étaient... à l’Est et à l’Ouest de ce grand jardin. Victor Hugo, de surcroit, a grandi dans le jardin des Feuillantines et l’église de son enfance n’est autre que Saint-Jacques du haut pas.

Ce quartier a véritablement marqué l’esprit et l’œuvre de Victor Hugo. Ce qui fait que Le Quartier latin est le véritable quartier des "Misérables" : les quartiers Saint-Jacques, Saint-Marcel, le Jardin du roi et l’Observatoire, qui seront également évoqués dans Les petits bourgeois de Victor Hugo et Les Mohicans de Paris d’Alexandre Dumas. Françoise Chenet suit à la trace l’itinéraire de Jean Valjean et Cosette, pour échapper au commissaire Javert, au cours de cette "chasse noire", et restitue la topographie de ce quartier.

Dans la foulée de sa conférence du 27 septembre 2016, « Sur les pas de Jean Valjean au Quartier Latin », organisée avec le concours du Comité Quartier Latin, Françoise Chenet, universitaire et spécialiste de Victor Hugo, vous propose de mettre vos pas dans ceux de Jean Valjean et de Cosette.

Durée environ 2 heures.
Le trajet est marqué en jaune sur la carte ci-dessus.

Départ 28 rue Croulebarbe, trajet : av des Gobelins, Église St. Médard, rue Mouffetard, rue Jean Calvin, rue Lhomond, rue Pot de Fer, rue Tournefort, rue Amyot, rue Lhomond, rue Rataud, rue Claude Bernard, rue des
Feuillantines, rue St. Jacques, rue Royer Collard, traversée du Luxembourg, rue de Fleurus, rue d’Assas, arrivée Statue du Maréchal Ney, carrefour de l’observatoire.

Pour vous inscrire : contact@quartierlatin.paris



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 67.5 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.

JPEG - 62.3 ko

Un berger, deux perchés à l’Elysée, documentaire désopilant sur un candidat provincial à l’élection présidentielle française de 2017. Avec deux années de retard, sur fond de gilets jaunes et non plus d’élection présidentielle.

JPEG - 187.7 ko

Spécialisée dans l’architecture, l’archéologie et l’histoire, la librairie Actes Sud, Picard et Epona est située dans la petite rue Séguier, entre la Seine et la rue Saint-André des arts.