Quand Simone veille, les femmes jouent...
Vous avez aimé cet article, partagez le !

L’histoire des femmes au XXe et XXIe siècle à travers une comédie hilarante.

« Le deuxième sexe… — C’est où ? » se demande Marcelle, à qui l’une de ses amies offre le livre de Simone de Beauvoir, alors qu’elle ne sait pas lire, et craint le pire car elle subit déjà des grossesses à répétition. Vous le saurez en allant voir ce spectacle à la fois récréatif et intelligent, pédagogique et hilarant.

Quatre femmes nous disent et nous chantent, avec énergie, humour et finesse, ce que devenir une femme, c’est-à-dire une personne, adulte, responsable et libre, signifie depuis les années 1950.

Alliant avec joie des scènes quotidiennes et des informations précises sur la condition et la lutte des femmes, elles nous réjouissent pendant une heure quinze, en traitant les nombreux thèmes qui ont émaillé ces luttes, tels la contraception, l’avortement, la parité, l’égalité, le sens de leur vie, le port du voile, ou encore les taches ménagères d’une femme au foyer, libérée par Moulinex, un court moment…

À ne pas manquer !

Et n’oubliez pas de réserver !… On s’y presse !….

Et pendant ce temps, Simone veille, par la Troupe du Pompon, à découvrir au Théâtre de la Contrescarpe, un théâtre rouge et noir, au cœur de la Montagne Sainte-Geneviève, à deux pas de la Mouff, 5 rue Blainville, 75005 Paris, jusqu’en juillet 2017.

Autrices : Corinne Berron, Bonbon, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Trinidad
Comédiennes : Dominique Mérot, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Nathalie Portal

Théâtre de la Contrescarpe, 5 rue Blainville, 75005



PNG - 143.3 ko

Comment offrir à des jeunes artistes une visibilité face à des musées et à des galeries fermés ou inaccessibles ?

JPEG - 34.7 ko

Une librairie du quartier latin engagée et différente

JPEG - 56.3 ko

Nous relayons un article de Paris Zig Zag au sujet de la librairie "La Rose de Java" qui vit une situation très difficile

JPEG - 23.6 ko

Nous relayons deux articles parus dans le Parisien et Télérama qui font entendre parler les artistes et professionnels de la culture. Par ailleurs, d’après un sondage 7 Français sur 10 sont pour la réouverture des musées

JPEG - 37.8 ko

Raphaël Tiberghien travaille en équilibriste la sculpture, le langage et l’écriture. On peut déguster son sens de l’humour et de la poésie devant ses théières exposées à la galerie associative parisienne du Haut Pavé.