Quand Vienne buvait dans les Weinhaus
26 novembre 2014 | Anne de Buridan | Découvrir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

La librairie-galerie Plac’art Photos organise une exposition sur la Vienne des années 70. Une Vienne hors des sentiers battus.

En soi, la librairie-galerie Plac’art photos constitue déjà un petit voyage. La rue de l’Ancienne Comédie gronde de gens et de voitures, et là, sous son porche, cette toute petite librairie, en forme de petite part de tarte, présente ses trésors de livres de photographie. Et puis, en s’enfonçant, au fond de la cour, on découvre la galerie, plus carrée, plus grande des quelques mètres à peine, avec ses murs rouges et ses expositions de photos anciennes. On est ailleurs. C’est le Quartier Latin des trésors culturels (et des libraires sympathiques) qu’il faut découvrir en explorant.

L’exposition actuelle présente des photos de Leo Kandl, prises à Vienne, à la charnière des années 70 et 80. Pendant 8 ans, le photographe est allé dans la même Weinhaus (un bar à vin), pour photographier les gens qui s’y trouvait.

« L’idée était de montrer une autre vision de Vienne que celle rapportée par les images touristiques habituelles. À l’époque, je portais déjà mon attention sur des livres à fort caractère social, tels "Paris de nuit" de Brassaï, ou "East 100th street" de Bruce davidson.
Pour moi, mon appareil photo était un moyen d’approcher les gens.
J’ai donc recherché dans la ville des lieux où je pouvais revenir souvent prendre des clichés. Et j’y retournais avec quelques tirages que j’offrais aux gens comme cadeau pour qu’ils puissent voir le résultat des photos.
Ces lieux et leurs environnements étaient pauvres et démunis. Les bars étaient peu fréquentés en journée ; c’est pourquoi je les ai souvent photographiés en soirée, aux heures où l’atmosphère s’anime.
Ces lieux n’existent plus désormais et les gens ne vivent plus de la même manière ; les habitudes ont profondément changé.
 »

Leo Kandl
(traduit par Frédérique Destribats)

Plac’Art Photo
5 rue de l’Ancienne comédie 75006 Paris, France.
www.placartphoto.com



JPEG - 26.8 ko

Cet ouvrage, est né de l’extraordinaire énergie collective de femmes qui ont pris la parole et la plume pour raconter mai 68

JPEG - 31.5 ko

Pétition du Comité Quartier Latin POUR UN FORFAIT "SPÉCIAL LIVRES" A LA POSTE

JPEG - 114.2 ko

L’histoire extraordinaire de Nicolas Ferry racontée par Jean Granat et Evelyne Peyre

JPEG - 44 ko

"Le Coupe-Papier", située au cœur du Quartier latin, est une librairie spécialisée dans les ouvrages liés au théâtre. Créée au début des années 60, elle compte près de 20 000 références.

JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture