Regarder au bord du monde
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Projection exceptionnel du film Au bord du Monde au cinéma la Clef

Tentes, cabanes, matelas ! Les trottoirs de notre Quartier Latin fleurissent de ces monticules de couvertures et de plastiques, ces constructions de carton, ces matelas à peine isolés qui se reflètent sur le macadam mouillé. Dedans, dessous, seul, par deux ou trois, en famille, des hommes, des femmes et des enfants dorment. Nous sommes habité par ces images et habitué au spectacle quotidien de la pauvreté et de la misère : comment ne pas détourner notre regard ?

Pourtant, citoyens, parisiens, pouvons-nous, indéfiniment rester sans réaction ? Que se passe-t-il ? Pourquoi ? Qui sont ces gens ? Comment vivent-ils ?

Les associations Cœur du Cinq et La Bagagerie Cœur du Cinq vous invitent à comprendre à travers la projection du film « Au bord du Monde », Jeudi 2 février au Cinéma La Clef 34 rue Daubenton, 75005 Paris.

La nuit tombe. Le Paris « carte postale » s’efface doucement pour céder la place à ceux qui l’habitent : Jeni, Wenceclas, Christine, Pascal et les autres. À travers treize figures centrales, Au bord du monde dresse le portrait, ou plutôt la photographie de ses protagonistes dans un Paris déjà éteint, obscurci, imposant rapidement le contraste saisissant entre cadres scintillant et ombres qui déambulent dans ce théâtre à ciel ouvert.

Le film, exceptionnel, sera l’objet d’échanges avec des personnes ayant ou ayant eu l’expérience de la rue.

Le prix de la séance est de 6€50.



JPEG - 114.8 ko

Le 14 mars 2014, les cinémas d’art et d’essai du Quartier Latin se retrouvaient autour d’Agnès Varda au Studio des Ursulines.

JPEG - 152.2 ko

Drone mobile, Paul Loubet et atelier 7 octobre architectes

PNG - 180.9 ko

Jeudi 4 avril à partir de 18 h 30 à la librairie Les Traversées rue Edouard Quenu, Renata Ada-Ruata sera heureuse de vous présenter son roman Les choix de Lara.

JPEG - 38.5 ko

Une entrée très discrète, mais, au sous-sol, une véritable caverne d’Ali-Baba : visite de Mundolingua, le musée des langues, du langage et de la linguistique.

JPEG - 39.3 ko

Seul cinéma du quartier Mouffetard, "l’Epée de bois" est parvenu à rester indépendant.