Aux pays des femmes Souveraines
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Découvrez les photographies de Pierre de Vallombreuse à la galerie Argentic du 13 octobre au 22 novembre 2015.

La galerie Argentic, fondée par Éric Boudry, expose une quarantaine de photographies inédites de Pierre de Vallombreuse, en écho à la parution de Souveraines, aux éditions Arthaud (Flammarion). Le vernissage a lieu le 15 octobre de 19h à 22h en présence du photographe.

Pour Souveraines, Pierre de Vallombreuse a rencontré quatre peuples d’Asie du Sud-Est, vivant dans des régions encore reculées et préservées de la mondialisation et où les lignées féminines occupent une place décisive : les Khasi, société matrilinéaire et matrilocale du Nord-Est de l’Inde ; les Palawan, une tribu très peu hiérarchisée des Philippines où les valeurs de bonne volonté, générosité et entraide sont fondamentales ; les Moso, société matriarcale où l’éducation des enfants est confiée aux oncles maternels, et les Badjao, en Malaisie, qui prônent une civilisation égalitaire et libertaire. De ces rencontres singulières, Pierre de Vallombreuse tire des portraits photographiques poignants, empreints de force, de vie et de vérité.

  • Pierre de Vallombreuse est aujourd’hui reconnu comme un des grands photographes contemporains sur les peuples autochtones, il a constitué un fond de plus de 140 000 clichés sur quarante-deux de ces peuples.
  • Tristan Savin, rédacteur en chef de la revue Long Cours, critique littéraire à Lire et L’Express et reporter pour Géo, a écrit des textes pour compléter le splendide ouvrage publié chez Arthaud et qui sortira en librairie le 14 octobre.
JPEG - 217.1 ko

Galerie Argentic
Ouverte du mardi au samedi de 15h à 19h
43, rue Daubenton - 75005 Paris
www.argentic.fr



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

PNG - 376 ko

Sur la place de la Contrescarpe, une enseigne — « AU NÈGRE JOYEUX » — a été vandalisée puis confiée à la mairie de Paris pour restauration. La Ville de Paris a décidé que l’enseigne resterait au Carnavalet. Cette décision est contestée. Cela a été l’objet du débat de la rencontre du 15 novembre.

JPEG - 34.2 ko

Une pièce de théâtre pleine de fantaisie nous plonge dans l’univers du compositeur Erik Satie

PNG - 157.1 ko

Une exposition au Val de Grâce permet de découvrir les clichés réalisés par le photographe pendant son service militaire

JPEG - 31.2 ko

Le Comité Quartier latin organise le 30 janvier à 18 h à la mairie du 5ème une conférence intitulée : « A TABLE... AU QUARTIER LATIN. La belle aventure du ChantAirelle (1995-2019) » par Frédéric Bethe.