Sur l’étal de la petite boucherie...
4 novembre 2014 | Anne de Buridan | Lire | Librairie | Jeunesse |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Une petite sélection de livres pour enfants et des ateliers créatifs.

Non, la Petite boucherie n’est pas à classer au rayon gastronomie : c’est une librairie ; plus exactement, la librairie jeunesse de la librairie La Boucherie. A quelques pas l’une de l’autre, elles sont toutes les deux situées rue Monge.

Aucun ogre ici, seuls les enfants ont le droit d’y dévorer les livres.

Notamment, Pompidours des éditions Hélium, illustré par Benjamin Chaud, pour la troisième aventure de Petit ours.

« Petit ours se réveille un joli matin de printemps.
Il sait bien qu’il ne faut pas trop s’éloigner de sa tanière,
mais quelle est cette chose qui brille derrière les arbres ?...
Et où est donc passé Papa ours ? »

Pour les plus bricoleurs, la librairie La Petite boucherie recommande :
Atelier pour enfants : Dix ateliers pour fabriquer dix livres de Junko Nakamura et Odile Chambaut aux éditions MéMo.

Junko Nakamura et Odile Chambaut proposent dix ateliers, tous différents, pour permettre aux enfants du CP au CM2 de s’approprier l’objet-livre. Imaginer, écrire, illustrer, relier... l’important c’est le plaisir de créer !

La Petite boucherie propose aussi à vos enfants les ateliers de Giorgia, des ateliers créatifs où ils apprendront à faire de jolies pochettes en feutrine, ou bien des éventails, ou encore des marques-pages qui sortent de l’ordinaire, ou, pour finir, des lanternes en papier et bien des choses encore...

La Petite Boucherie, 65 rue Monge, 75005 Paris
01.43.37.05.64
contact@laboucherie.com



JPEG - 214.4 ko

Pour changer de regard sur l’Amazonie, son histoire et les peuples amérindiens qui l’habitent et la cultivent depuis des milliers d’années.

JPEG - 234.7 ko

Une expo consacrée au plus fameux des journaux policiers à la Bibliothèque des littératures policières.

JPEG - 179 ko

Quelques questions avec Ollivier Pourriol autour de John Truby

JPEG - 103.2 ko

Mais où est donc passé l’argent du Boléro de Ravel ? Venez découvrir la réponse le 27 mars.

JPEG - 287.4 ko

Du 6 avril au 8 mai, découvrez les œuvres de Gonzalo Martin-Calero à la galerie des Patriarches.