"Une Allégresse"
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Premiers rayons au Quartier Latin par Philippe Delerm

« Il y avait quelque chose dans l’air ce matin-là. Ça ne s’explique pas. Ça vient deux fois par an, peut-être, au début du printemps souvent, et quelquefois à la fin de l’automne. Le ciel d’avril était léger, un peu laiteux, rien d’extraordianire. Les marronniers ne déployaient qu’avec parcimonie leurs premières feuilles sucrées. Mais elle l’avait senti dès les premiers pas sur le trottoir, avant même d’enfourcher sa bicyclette. Une allégresse. Pas le jaillissement de la joie, pas le battement de cœur toujours un peu anxieux du bonheur. D’ailleurs, ça ne venait pas d’elle. Les kiosques à journaux, les bus, les bancs, et même l’éclat presque framboise du feu à l’angle du Boul’Mich : tout vibrait d’une satisfaction légère, la rumeur du trafic swinguait comme une chanson de Trenet. »

Philippe Delerm, Paris l’instant et photos de Martine Delerm, Fayard, 2002.

© C’est le Boul’Mich’ ! - carte postale ancienne, 1904.



JPEG - 31.5 ko

Face à la crise, le Comité Quartier Latin demande le retour immédiat au tarif postal non surtaxé pour les libraires et éditeurs

JPEG - 81.9 ko

Nous relayons une pétition de "AKFG éditions" : "sauvons nos petites maisons d’éditions"

JPEG - 74.8 ko

TROIS RECITS DE JORIS KARL HUYSMANS, EXTRAITS DE SES "CHRONIQUES PARISIENNES", SONT REEDITES PAR L’EDITEUR L’ESPRIT DU TEMPS. UN TEMOIGNAGE POETIQUE ET EMOUVANT D’UNE VILLE DISPARUE

JPEG - 34.7 ko

Nous relayons une tribune de maisons d’édition parue dans l’Humanité

JPEG - 33.5 ko

Pour une nouvelle attention aux activités culturelles présentes au Quartier Latin