Vite, Dame Fortune a besoin d’un coup de jeune !
Vous avez aimé cet article, partagez le !

A la monnaie de Paris, Dame Fortune a 241 ans. Elle a besoin d’être restaurée et elle compte sur vous.

La Monnaie de Paris mène actuellement sa deuxième campagne de mécénat participatif. Son objectif : permettre la restauration de la statue de la Fortune, un des emblèmes phares de l’institution monétaire et culturelle située dans le 6ème arrondissement.

Sculptée en 1775 par Louis-Philippe Mouchy, la statue de la Fortune se trouve en plein cœur de la Monnaie de Paris. Élégante et imposante, elle surplombe le Grand Monnayage et veille à la bonne production des monnaies depuis plus de deux siècles. Gardienne de la frappe et du contrôle des monnaies, cette allégorie s’identifie grâce aux symboles classiques qui lui ont été attribués : de son bras gauche, elle tient fermement la roue de la fortune tandis qu’à ses pieds repose une corne d’abondance, signe de prospérité et dispensatrice de bienfaits.
A l’aube de l’ouverture de la Monnaie de Paris au public, Dame Fortune fait appel aux audacieux pour retrouver son éclat historique.

Avec le projet « MétaLmorphoses », la Monnaie de Paris mène depuis 2010 de grands travaux de transformation et d’ouverture. En rendant accessible plus d’un hectare au cœur de Paris, la Monnaie souhaite valoriser son patrimoine culturel et faire connaître les trésors qu’elle abrite depuis des siècles. A ce jour, la statue n’a connu aucune restauration et son état de conservation demeure trop fragile. Alors que la Monnaie est sur le point de s’ouvrir aux visiteurs, Dame Fortune doit retrouver son apparence historique et son éclat initial.

15 000€ sont nécessaires au nettoyage de la statue, de son socle en marbre et de la voûte qui la surmonte. Une fois restaurée, la statue de la Fortune sera mise en valeur au sein d’un parcours permanent qui présentera dès l’automne 2017 les collections historiques de la Monnaie ainsi que les savoir-faire des artisans qui travaillent à la création de produits d’art. De la transformation du métal jusqu’à la frappe des monnaies et des médailles, les étapes de ce parcours conduiront le public au-devant des ateliers, à des démonstrations de gravures et à la manipulation d’outils minutieux.

Chacun est l’artisan de sa fortune, dit le dicton…

Participer à cette restauration, c’est aussi écrire son nom dans l’histoire de la plus vieille entreprise du monde. Parce que chaque mécène compte, les contributions au projet commencent à 10€. Pour remercier les participants de leur soutien, la Monnaie de Paris propose de nombreuses contreparties : une médaille de la statue de la Fortune – une réédition du XVIIIème siècle – ainsi que des entrées pour découvrir le futur parcours permanent seront en autre proposées aux généreux donateurs.
Il ne reste qu’une semaine pour atteindre les 17% manquants à l’objectif final. Aidez la Monnaie de Paris à réaliser cet audacieux projet, et laissez la fortune vous sourire…
Pour participer au projet, rendez-vous sur : http://bit.ly/Dame_Fortune et suivez la campagne sur les réseaux sociaux - #DameFortune.



JPEG - 263.5 ko

Pour changer de regard sur l’Amazonie, son histoire et les peuples amérindiens qui l’habitent et la cultivent depuis des milliers d’années.

JPEG - 172.7 ko

Une expo consacrée au plus fameux des journaux policiers à la Bibliothèque des littératures policières.

JPEG - 103.5 ko

Quelques questions avec Ollivier Pourriol autour de John Truby

JPEG - 103.2 ko

Mais où est donc passé l’argent du Boléro de Ravel ? Venez découvrir la réponse le 27 mars.

JPEG - 229.6 ko

Du 6 avril au 8 mai, découvrez les œuvres de Gonzalo Martin-Calero à la galerie des Patriarches.