Un texte essentiel de Félix Fénéon édité par "L’Esprit du temps"