Gaufrez-vous rue Mouffetard...
5 octobre 2015 | Anne de Buridan | Découvrir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

par l’odeur alléchante d’une nouvelle boutique de gourmandises à emporter venues tout droit de Belgique.

Du drapeau belge, ils auront retenu le noir comme couleur dominante, qui s’insère bien dans nos rues traditionnelles du quartier Mouffetard, avec dessus des gaufres jaunes et un gamin couronné, un petit Prince-Evêque probablement, qui par l’odeur alléchée, est monté debout sur un tabouret pour en attraper une.

Vous êtes devant le tout nouveau Comptoir belge, ouvert depuis deux mois à peine en plein milieu de la rue Mouffetard. Ici, on vous propose des gaufres. Vous pensez alors à la gaufre classique, la gaufre de foire et de fêtes foraines, c’est à dire la gaufre de Bruxelles. Carrée. Rigide. Lourde.

Que nenni ! La Belgique compte une grande variété de recettes de gaufres et le Comptoir belge a choisi de proposer des gaufres de Liège. Là, c’est rond, dodu, appétissant. Une gaufre mi-brioche, mi feuilletée, une gaufre fourrée de chocolat fondant à la cuisson et recouvert de chantilly maison, de caramel, de beurre d’Isigny ou de fruits de saison. Une gaufre crée pour un petit prince.

Viggo et Gabriel, les deux fondateurs, ont souhaité amené au cœur du Quartier Latin, le meilleur de la pâtisserie belge. Les gaufres de Liège, donc, mais aussi les chocolats Fréderic Blondeel, un chocolatier torréfacteur de Bruxelles, les spéculoos de la Maison Dandoy, bruxelloise elle-aussi et les cafés Taeymans d’Anvers.
Quand il fait chaud, ils vous proposent les glaces Martine Lambert de Deauville. Deauville n’est pas encore en Belgique mais les deux amis prennent le meilleur où il se trouve, des deux côtés des Ardennes. Vous pourrez aussi vous rafraîchir avec Ginette ! Une bière bio, belge là encore, au fruit ou nature.

Et si vous avez du mal à trouver leur comptoir, ils sont juste à côté de Jeff de Bruges !

Le comptoir belge, maître gaufrier
112, rue mouffetard 75005 Paris.
www.comptoirbelge.com



Le Comité Quartier Latin relaie une pétition au sujet de la sauvegarde de cette bibliothèque, patrimoine du Quartier Latin

Redécouverte d’Henri Caruel, photographe de plateau, adepte du stéréoscope qui permet un rendu en relief

Ce 30 novembre, à 17h, Joséphine Baker est entrée au Panthéon pour son engagement dans la Résistance pendant la seconde guerre mondiale et sa lutte contre le racisme, autre versant de sa vie de chanteuse, danseuse, actrice et meneuse de revue, mondialement connue.

Au temps où la télévision n’existait pas, les cinémas de quartier étaient très nombreux, comme le raconte Thierry Depeyrot dans la revue "Histoire et histoires du 13ème"