Les PUF innovent encore avec l’Espresso Book Machine
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Désormais, grâce aux Presses Universitaires de France (PUF), de retour dans le Quartier Latin, il est possible d’imprimer le livre de son choix à la demande.

Hier soir, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle librairie des Presses Universitaires de France (PUF), j’ai reçu en cadeau un petit livre bien singulier : ChatBot, le Robot de Pascal Chabot. Ce n’est pas son contenu que je viens décrire ici, mais plutôt l’étonnante innovation qui m’a permis de l’avoir en main.

Lorsque les PUF prirent la douloureuse décision de quitter le Quartier Latin il y a plus de 17 ans, ce fut un véritable séisme. Leur retour à quelques centaines de mètres à peine de leur ancien fief est une révolution. Et la présence de plus de 300 invités triés sur le volet dont, entre autres, Bruno Julliard, Joëlle Morel, Jean Pierre-Lecoq, Denis Kessler, ne fait que confirmer l’importance de l’événement.

Espresso Book Machine
Dans cette nouvelle librairie située au 60 rue Monsieur le Prince dans le 6e arrondissement, il n’y a pas de stock. C’est un espace lumineux, moderne... mais qui déstabilise : de confortables banquettes occupent autant d’espace que les rayonnages. Ici on consulte ce qui est présenté mais on ne peut pas l’acheter. Oui vous avez bien lu !

Choisir un ouvrage parmi l’impressionnant catalogue de près de 3 millions de titres. Le commander et attendre tranquillement en prenant un café, mais à peine quelques minutes, juste le temps d’imprimer le livre… Vous venez de vivre l’expérience : Espresso Book Machine (EBM).

Un vrai livre
C’est le moment où vous me demandez ce qu’il en est du livre. Et bien, presque rien ne le différencie d’un format poche standard si ce n’est sa couverture légèrement plus brillante. Le papier, la tenue en main et le prix en font un livre « normal ».

Tout ceci est possible grâce à un appareil, l’EBM, capable d’imprimer 110 pages à la minute en même temps que la couverture, et de relier et massicoter le livre sans aucune intervention extérieure.

JPEG - 178.9 ko

L’avenir.
Lorsque les nouvelles technologies sont arrivées dans le monde de l’édition, plusieurs ont émis des réserves parfois vives. La numérisation et la dématérialisation ont fait craindre la disparition du livre tel que tout le monde le connaît.

Il semblerait bien que les PUF démontrent au contraire que la technologie vienne au service du livre. L’essentiel des 3 millions de titres proposés est tombé dans le domaine public. Et le plus souvent, ces ouvrages ne sont pas réimprimés par les éditeurs, pour des raisons économiques évidentes. Grâce à l’EBM, il se pourrait bien que des collections entières puissent retrouver le chemin de nos bibliothèques personnelles.

Vous pourrez découvrir la Librairie des PUF à partir du samedi 12 mars 2016 dès 10h.

La Libraire des PUF, 60 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris



JPEG - 86.3 ko

Ouverture d’une librairie pour personnes malvoyantes et potentielle vente de l’hôtel Scipion, la gentrification au Quartier Latin suit son cours... brève revue de presse...

JPEG - 34.7 ko

Une librairie du quartier latin engagée et différente

JPEG - 88.2 ko

Exposition des photos réalisées par Hélène Roger-Viollet, la fondatrice de la célèbre agence de presse qui porte son nom.

JPEG - 178.8 ko

"Biocoop, le retour à la terre" a eu l’idée de donner l’historique de l’immeuble qu’il occupe, 1 rue le Goff – 12 rue Malebranche, 75005 Paris. Et cette histoire concerne au premier chef celle des principaux commerces culturels du quartier latin. A lire donc.

JPEG - 54.4 ko

Le photographe Hv expose ses oeuvres square Saint-Médard, au bas de la rue Mouffetard. Des créations surprenantes : sur les photos, deux sculptures très différentes sont réunies.